Tunisie : la composition du gouvernement « Chahed 2 » dévoilée

  • Source: : Webnews | Le 07 septembre, 2017 à 23:09:11 | Lu 1149 fois | 0 Commentaires
content_image

Youssef Chahed, chef du gouvernement tunisien

Le Premier ministre tunisien Youssef Chahed vient de rendre public la liste de son nouveau gouvernement, dévoilé suite à un entretien avec le président Béji Caïd Essebsi, ce mercredi. Un remaniement qui était attendu depuis plusieurs jours en Tunisie.

Nommé Premier ministre en août 2016, Youssef Chahed a présenté, ce mercredi 6 septembre, la composition de son second gouvernement. Il s’est entretenu dans la matinée avec le président Béji Caïd Essebsi au Palais de Carthage, au terme de plusieurs semaines de consultations et négociations avec les responsables politiques et syndicaux du pays.

Ceux qui espéraient que Youssef Chahed fasse une refonte totale avec des choix de rupture vont être déçus. Le patron de la Kasbah a opéré un remaniement partiel, portant sur 10 portefeuilles et la création d’un ministère des Grandes réformes, qui tient compte des partis signataires de la feuille de route du gouvernement d’Union nationale. « L’objectif est de s’assurer de leur soutien à l’Assemblée », souligne un indépendant qui avait décliné une offre ministérielle « faute de vision précise ».

Pourtant, faute d’un programme à long terme, Youssef Chahed semble chercher de nouvelles marques puisqu’il propose aux partis de lui soumettre des propositions en ce sens qui seront débattues fin septembre.

Les sortants et les revenants 

Le temps pour sa nouvelle équipe de s’installer et de prendre ses marques, même si la plupart des ministres désignés savent comment fonctionne un ministère. Certains ont été confirmés à leurs postes, tel que Ghazi Jéribi à la Justice, Samir Bettaieb à l’Agriculture ou encore Mabrouk Kourchid aux Domaines de l’État et Slim Khalbous à l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

D’autres sont d’anciens ministres revenus aux commandes, comme Slim Chaker de Nidaa Tounes nommé à la Santé, l’indépendant Abdelkarim Zbidi à la Défense, où il succède à Farhat Horchani, ou encore Hatem Ben Salem à l’Éducation. Hédi Majdoub, par contre, perd le ministère de l’Intérieur au profit de Lotfi Brahem, ancien chef de la Garde nationale.

Un ministère est non pourvu : celui de l’Économie. Chahed n’a pas jugé bon de remettre en route un département qui existait jusqu’à sa nomination en 2016 et qui est essentiel en ces temps de crise économique.

Ce remaniement a eu aussi son lot de chaises musicales. C’est le cas de Zied Laadheri qui passe au Développement, investissement et coopération internationale après avoir été décrié au ministère du Commerce et de l’industrie. De même pour Imed Hammami nommé à la tête du département de l’Industrie et des PME après avoir dirigé celui de la formation professionnelle, qui a échu dans ce remaniement à Faouzi Abderrahmane. Tous les deux membres du parti islamiste d’Ennahda, Laadheri et Hammami permettront à leur formation d’avoir de la visibilité dans ce gouvernement.

Parité, on repassera !

La nomination la plus attendue est celle du ministre des Finances qui revient à Ridha Chalghoum, ancien conseiller auprès du Président de la République chargé du suivi des réformes économiques en 2015 et directeur de cabinet du Chef du gouvernement depuis juin 2017. Il avait déjà occupé ce poste entre 2010 et 2011 sous l’ancien président, Zine Al Abidine Ben Ali.

Côté parité, le gouvernement n’a pas tenu le cap et n’a nommé que Sarra Ben Rejeb au Secrétariat d’État au Transport. Les ministres, Samia Meraï, Sayda Lounissi et Faten Kallel sont passés à la trappe. Tandis que Selma Elloumi Rekik, Naziha Laabidi et Madjouline Cherni conservent leurs portefeuilles.

Si la cote de popularité du Premier ministre reconduit a fortement augmenté auprès des Tunisiens, principalement du fait de la croisade anti-corruption qu’il a lancée, Youssef Chahed s’est trouvé relativement isolé, politiquement, ces dernières semaines.

La composition du gouvernement « Chahed 2 »

Ministre de l’Intérieur : Lotfi Brahem

Ministre de la Défense nationale : Abdelkrim Zbidi

Ministre des Affaires étrangères : Khemaïes Jhinaoui

Ministre de la Justice : Ghazi Jeribi

Ministre des Finances : Ridha Chalghoum

Ministre des Affaires religieuses : Ahmed Adhoum

Ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale : Zied Laâdhari

Ministre de l’Education nationale : Hatem Ben Salem

Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Slim Khalbous

Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle : Faouzi Abderrahmane

Ministre de la Santé publique : Slim Chaker

Ministre des Affaires locales et de l’Environnement : Riadh Mouakhar

Ministre des Affaires sociales : Mohamed Trabelsi

Ministre des Affaires culturelles : Mohamed Zine El Abidine

Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance : Naziha Laâbidi

Ministre du Commerce : Omar Behi

Ministre de l’Industrie et des PME : Imed Hammami

Ministre de l’Energie, des Mines et de l’Energie renouvelable : Khaled Kaddour

Ministre de la Jeunesse et des Sports : Majdouline Cherni

Ministre du Transport : Radhouane Ayara

Ministre des Domaines de l’État : Mabrouk Korchid

Ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche : Samir Taïeb

Ministre de l’Équipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire : Mohamed Salah Arfaoui

Ministre du Tourisme et de l’Artisanat : Selma Elloumi Rekik

Ministre des Technologies de l’information et de l’Economie numérique : Anouar Maârouf

Ministre chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement : Iyed Dahmani

Ministre chargé des Relations avec les Instances constitutionnelles, la Société civile et les Organisations des droits de l’Homme : Mehdi Ben Gharbia

Ministre auprès du chef du gouvernement chargé des grandes réformes : Taoufik Rajhi

Secrétaires d’État :

Secrétaire d’État auprès du ministre du Transport : Sarra Rejeb

Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères chargé de la diplomatie économique: Hatem Chahreddine Ferjeni

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Industrie et des PME : Selim Feriani

Secrétaire d’État auprès du ministre du Commerce chargé du Commerce extérieur: Hichem Ben Ahmed

Secrétaire d’État auprès du ministre de la Santé: Sonia Bechikh

Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires sociales en charge de l’immigration et des Tunisiens à l’étranger: Adel Jarbouîi

Secrétaire d’État auprès du ministre de la Jeunesse et des sports chargé de la jeunesse: Abdoulkoudous Saâdaoui


Auteur: Jeuneafrique - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com