Diourbel: Abdou Rahim Kane et Allah Ndiaye condamnés à la perpétuité pour le meurtre d’un taximan

  • Source: : Seneweb.com | Le 28 mai, 2018 à 16:05:42 | Lu 2897 fois | 4 Commentaires
content_image

Diourbel: Abdou Rahim Kane et Allah Ndiaye condamnés à la perpétuité pour le meurtre d’un taximan

La Chambre criminelle de Diourbel a condamné Allah Ndiaye et Abdou Rahim Kane à la prison à perpétuité. Les deux individus ont été reconnus coupables du meurtre cruel du jeune taximan, Ibrahima Sakho, à qui ils ont volé son véhicule après l'avoir attaqué avec une bombe asphyxiante, ligoté et battu avant de le laisser pour mort, dans les champs du chef de village de Missirah.

Les faits se sont déroulés le 24 août 2014 à Touba. Les malfaiteurs qui avaient minutieusement préparé leur coup, sont allés proposer une course au jeune taximan. S'étant entendu pour la somme de mille francs Cfa la course, les deux devaient se rendre  au rond-point "Papa Diop", à Thiawlene, localité située dans la périphérie de Touba. 

Prenant Ibrahima Sakho par surprise alors qu'il était au volant, ils ont usé d'une bombe asphyxiante pour le neutraliser. Ensuite, ils l'ont mis sur la banquette arrière avant de lui asséner des coups avant de lui ligoter les bras par derrière, puis les deux jambes. Arrivés au village de Missirah, ils abandonnent le jeune taximan dans les champs du chef de village. 

C'est d'ailleurs ce dernier qui a alerté les gendarmes, après avoir fait la découverte macabre le lendemain 25 août. Ibrahima Sakho avait le visage ensanglanté, portant un sous-vêtement blanc, sans chaussures aux pieds, mains et jambes ligotées par des cordes. 

Constatant que Ibrahima Sakho ne faisait pas signe de vie depuis plus de vingt-quatre heures, le propriétaire du taxi, une Renault 21 immatriculé DL 5613C, est mis sur la piste d'un véhicule volé à Touba et qui était sur le point d'être revendu à la Patte d'Oie, à Dakar. 

En chemin pour vérifier lui-même, un de ses collègues chauffeurs l'informe de la découverte du corps sans vie de son ami Ibrahima Sakho qui était à la morgue de l'hôpital Dianatou de Touba. Arrivés à destination, le propriétaire du taxi fait la connaissance d'Allah Ndiaye qui se fait passer pour le prétendu receleur. 

Sauf que son attitude laisse croire à son interlocuteur qu'il est mêlé à l'affaire. À partir de ce moment, la police entré en jeu et Allah Ndiaye et Abdou Rahim Kane sont arrêtés en même temps que deux garçons mineurs, Ibra Dione et Baye Bassirou Gueye, âgés respectivement de 16 et 17 ans au moment des faits. 

Transférés à Touba, les quatre ont été placés sous mandat de dépôt à la prison de Diourbel. Entre-temps, Allah Ndiaye bénéficie d'une liberté provisoire et se fait la malle. Ibra Dione et Baye Bassirou Gueye, jugés au tribunal des mineurs pour leur participation au vol et recel de biens volés, écopent de sept ans d'emprisonnement ferme. 

Seul à comparaître, ce lundi, devant la barre de la Chambre criminelle du tribunal de grande instance de Diourbel, Abdou Rahim Kane a tout nié en bloc. Il n'a admis ni connaître ses co-accusés, ni avoir participé d'une quelconque manière au vol du taxi encore moins au meurtre de Ibrahima Sakho. 

Des déclarations mensongères aux yeux du président du tribunal. Mbaye Pouye, qui a rappelé au prévenu ses déclarations circonstanciées devant le juge, en plus de sa connexion avec ses complices. Une connexion révélée par les perquisitions faites auprès des sociétés de téléphonie mobile "Orange" et "Tigo". 

Mieux, la perquisition faite chez Abdou Rahim Kane permet de retrouver une corde identique à celle avec laquelle Ibrahima Sakho a été ligoté. El Hadj Modou Sakho, 58 ans, père de la victime, a sollicité quatre millions CFA de dommages et intérêts.  

« Un crime atroce », a relevé le procureur Moussa Gueye selon qui la victime a subi plusieurs coups avant d'être ligoté sauvagement et laissé pour mort, le visage ensanglanté. Le représentant du ministère public s'est efforcé d'expliquer que le crime a bien été prémédité. Il a requis la perpétuité contre Abdou Rahim Kane, après avoir sollicité l'acquittement pour Allah Ndiaye qu'il a quasiment innocenté.

Verdict : Abdou Rahim Kane et Allah Ndiaye sont tous deux condamnés à la perpétuité.  

De plus, Abdou Rahim Kane, Allah Ndiaye, Baye Bassirou Gueye et Ibra Dione devront solidairement payés à la famille du défunt quatre millions de francs CFA pour la réparation du préjudice. 

 


Auteur: Gora Kane - Seneweb.com - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Anonyme En Mai, 2018 (17:41 PM) 0 FansN°: 1
4 MILLIONS OU 400 MILLIONS ?  :bindeu: 
Anonyme En Mai, 2018 (18:29 PM) 0 FansN°: 2
Allah Ndiaye bénéficie d'une liberté provisoire et se fait la malle.
Anonyme En Mai, 2018 (18:33 PM) 0 FansN°: 3
 :fbhang:  :jumpy2:  :jumpy2:  :fbhang:  :taala_sylla: 
Anonyme En Mai, 2018 (19:30 PM) 0 FansN°: 4
pendez les

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com