Arnaques, pédophilie, chantage - Cybercriminalité: attention, danger !

  • Source: : Seneweb.com | Le 29 mars, 2017 à 15:03:30 | Lu 5249 fois | 7 Commentaires
content_image

Arnaques, pédophilie, chantage - Cybercriminalité: attention, danger !

Face montée de la cybercriminalité qui frappe à tous les coins du monde, notre pays n’est pas épargné. En effet, les arnaques, la pédophilie, la pédopornographie, les chantages sexuels sont autant de dangers auxquels les internautes sénégalais doivent faire constamment attention. Expert en cybersécurité et Président de l’association Tic et sécurité, Amadou Bamba Thiam, dans cet entretien réalisé au cours d’une journée de sensibilisation à l’Ucad, alerte les Sénégalais.

 

Une inconscience des dangers

 

«Comme nous l’avons remarqué ces 10 dernières années, les systèmes d’information qui nous ont permis d’améliorer nos conditions de vie et de travail se sont retournés contre nous en créant un phénomène dénommé cybercriminalité qui est l’acte criminel par lequel les systèmes d’information sont utilisés par les cybercriminels comme outil ou comme cible. Comme outils on peut citer l’internet, le téléphone portable, les ordinateurs et comme cibles on peut citer les personnes que nous sommes, les entreprises, les gouvernements. Nous avons remarqué que durant ces 5 à 6 dernières années, beaucoup d’utilisateurs se sont mis à utiliser internet et à se connecter via leurs téléphones portables sans pour autant être conscients des dangers qui peuvent provenir d’une mauvaise utilisation de ces appareils. Nous avons aussi remarqué qu’avec la facilité d’obtention du téléphone portable et l’accès facile à internet, beaucoup d’utilisateurs envoient et publient tout ce qui leur passe par la tête. C’est pourquoi nous avons mis en place notre association pour sensibiliser sur les dangers liés à la cybercriminalité, les inciter à comprendre la cybersécurité pour se protéger et éviter d’être des victimes de ces cybercriminels. »

 

Escroquerie en ligne, pédophilie

 

«Parmi ces dangers, Il y a l’usurpation d’identité. Car, l’anonymat qu’offre internet permet à certaines personnes à avoir plusieurs identités. Par exemple, l’adulte de 40 ans peut créer des comptes Facebook sur les réseaux sociaux et se présenter comme quelqu’un qui a 13 ans pour appâter les jeunes dans la perspective d’actes pédophiles ou de pédopornographie. Il y a aussi l’escroquerie en ligne. Il est très difficile de rencontrer un Sénégalais qui n’a jamais reçu un mail ou un appel téléphonie lui informant qu’il est l’heureux gagnant d’une loterie à laquelle il n’a jamais participé. Et pour récupérer son gain, on lui demande d’envoyer ses données personnelles et aussi de l’argent. Parfois on vous dit que tel opérateur fait une promotion, pour pouvoir en bénéficier, il faut acheter une carte de crédit de 10 000 francs Cfa, puis après il vous demande de lui envoyer le code de la carte de crédit et il vous vole votre crédit. »


Auteur: Youssouph Sané - Seneweb.com

Articles similaires




Commentaire (6)


Anonyme En Mars, 2017 (15:49 PM) 0 FansN°: 1
 :emoshoot: 
Anonyme En Mars, 2017 (15:54 PM) 0 FansN°: 2
 :emoshoot:  :baby-crawl:  :taala_sylla: 
Hallucinant En Mars, 2017 (17:16 PM) 0 FansN°: 3
il faut un mandat de 33 ans au président TRUMP pour percevoir en salaire l'équivalent de 8 Milliards de caisse noire et 2ans de mandat pour celui du HCCT. Quelle honte.
Reply_author En Mars, 2017 (17:54 PM) 0 FansN°: 1
what the fuck are you taking about? you must be delusional.
Qui Peut Sauver Le Sénégal? En Mars, 2017 (21:39 PM) 0 FansN°: 4
On vote pour!



celui qui réussira sera celui qui pourra appliquer un certaines mesures comme celles ci-dessous :



- une fois élu démissionner de la tête de son propre parti ou mouvement



- mettre en compétition tous les postes de direction nationale à fort impact de développement avec des appels à candidature et des sélections faites par des cabinets privés



- réduire drastiquement le train de vie de l'etat et de ses démembrements



- supprimer le conseil économique, le hcct



- payer les députés en indemnité de session



- supprimer les agences nationales



- limiter le nombre de ministres à 20



- créer des instituts supérieur de formation professionnelle pour prendre en charge les secteurs techniques et technologiques du pays (mécanique, électrotechnique, énergies renouvelables, gestion des ordures ménagères, assainissement, )



- revoir tous les programmes d'enseignement du primaire au secondaire en faisant la part belle au civisme et la promotion des identités nationales (personnes et structures)



- supprimer les fonds politiques



- réformer la police et la gendarmerie en y sélectionnant les personnes aux bonnes moeurs avérées et en sanctionnant systématiquement les ripoux



- équiper ces forces de l'ordre en matériel ce qui sera possible avec la réduction du train de vie l'etat dit supra)



- créer des bibliothèques et écoles dans chaque commune



- subventionner l'agriculture, l'élevage et la pêche et promouvoir la consommation locale par des règles protectionnistes dans la limite des réglementations internationales dont le sénégal est signataire



- avoir une politique sportive planifiée dans le temps pour gagner des titres tant en individuel qu'en équipe



- instaurer une journée du civisme national où tout le monde travaillera pour l'etat gratuitement une fois par an



- etc. etc.
Idrissa En Mars, 2017 (21:41 PM) 0 FansN°: 5
Debarasses nous des hackers.

Tiam , un garçon très brillant , posé, polite,l religious.

On a pris des cours de programmation ... en Californie.

Bon vent.
Anonyme En Mars, 2017 (10:06 AM) 0 FansN°: 6
Il est temps de prendre en compte les dangers de l'internet. Merci M Thiam pour la sensibilisation. Tu iras loin inchalla.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com