Clash en vue entre l'État et les transporteurs de camions gros-porteurs

  • Source: : Seneweb.com | Le 08 août, 2018 à 12:08:44 | Lu 2081 fois | 3 Commentaires
content_image

Clash en vue entre l'État et les transporteurs de camions gros-porteurs

On s'achemine vers une nouvelle brouille entre l'État et les transporteurs de camions gros-porteurs maliens et sénégalais (conteneurs, marchandises, carrière, hydrocarbures). Pour cause, Dakar vient de prendre une circulaire, contre toute attente, pour procéder à l'application du Règlement n°14 de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Et ce, dès le 1er septembre prochain, informe Source A au sujet du règlement relatif à l'harmonisation des normes et procédures du contrôle des véhicules lourds servant de transports des marchandises.

Et selon cette nouvelle donne, le camion qui convoyait 44 tonnes avec 4 essieux, se retrouve, désormais avec un surplus de 14 tonnes, auquel il est taxé 60.000 F Cfa la tonne, note le journal qui relaie la colère des transporteurs malien et Sénégalais.

Ces derniers ont prévu de se retrouver prochainement pour évaluer la question.


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Anonyme En Août, 2018 (13:08 PM) 0 FansN°: 1
Je ne vois pas ou est le problème Il n'ont qu'a diminuer leur chargement s'il n'en vaut pas la peine de PAYER 60000 les quatres tonnes
Anonyme En Août, 2018 (14:45 PM) 0 FansN°: 2
Cet Etat faible risque de reculer encore. Ils vont laisser les gros porteurs bousiller les infrastructures qui nous coutent la peau des fesses. Il faut sévir
Anonyme En Août, 2018 (15:15 PM) 0 FansN°: 3
Cela montre que les journalistes ne font aucune investigation, les camions maliens ont minimum des tracteurs routier 10 roues donc 3 essieux et des remorques ou semi remorques avec 4 essieux ou plus . Ce qui leur permettait de charger jusqu' à 75 voire même 80 tonnes.



Désormais, l'application du Règlement n°14 de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) préconise au :



Train routier à 4 essieux simples est autorisé exemple un tracteurs routier avec essieux avec remorque ou semi remorque de 2 essieux => PTRA à 38 tonnes avec une marge de dépassement tolérable de 5% (1.9 tonne)



Train routier à 6 essieux ou plus(camions maliens) exemple un tracteurs routier avec 3 essieux ou plus avec remorque ou semi remorque de 3 essieux ou plus => PTRA à 51 tonnes avec une marge de dépassement tolérable de 5% (2.5 tonnes).



Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com